Du pont de Mourefrey à la confluence avec le Verdon

 

Lit qui s'élargit à nouveau, berges ponctuellement enrochées, protégées par diverses techniques et parfois très érodées - Enjeux local : risque d'érosion et de débordement en zone urbaine, risques faibles à fort d'obstruction et de passage en charge pour les ponts - A la confluence, nécessité de conserver un passage piscicole

 

 

Enlèvement très sélectif des embâcles et des bois morts dans le lit vif - Abattages préventifs des résineux instables (amont), abattage ou élagage des gros arbres dangereux (zone urbaine), conservation de la strate arbustive - Interventions régulières nécessaires

 

Suite aux crues récurrentes sur ce secteur, l'équipe du Sivu élimine par débitage et brûlage les très nombreux dépôt de bois présents dans le lit , et coupe à blanc les iscles végétalisés avant les éventuels essartages envisagés sur ce secteur.

 L'important débit de l'Issole depuis la fin de l'hiver provoque de nombreux sapements de berges et les arbres renversés occupent le lit majeur sur quelques secteurs, l'équipe intervient ponctuellement au fur et à mesure des constatations ou des signalements pour retirer les arbres ou bien pour les préparer à être retirés avec l'aide d'un tracteur appartenant à un riverain du torrent (ébranchages, dessouchages ...)

Des chenaux de crues ont été également mis en place ( notamment en amont du camping de l'Issole afin de diminuer les impacts des crues sur la rive droite.

 

DSC00293

 Grande accumulation de bois aux cotés des iscles végétalisés, coupe rase des iscles, débitage et brûlage du bois déposé.

DSC00721

En amont du pont de Saint André, profil d'une rive qui se resserre avec présence d'une iscle végétalisée et d'un embâcle conséquent. Coupe rase, débitage et brûlage de l'aire d’atterrissement du bois

DSC00766

Au niveau du camping de l'Issole, les crues ont dessouché de grands pins qui seront extraits grâce à l'intervention d'un tracteur (récupération du bois par un riverain)

DSC00770

En amont du camping de l'Issole, ouverture d'un chenal dans une iscle constituée de jeunes aulnes pour diminuer l'impact des crues sur les rives en aval (voir photo précédente)

En amont du vieux pont de l'Issole, la végétalisation de la rive droite menace sérieusement la rive gauche (urbanisée). Coupe blanche de l'iscle avant l'essartage.

 

 

DSC01106

Avant et après la coupe blanche

 

 

DSC01753

 

DSC01770

Creusement d'un chenal après l'essartage

 

DSC01786

Abattage de la végétation affouillée en rive gauche et création d'une fascine de protection.