Limites du secteur: Du Détroit au Pont Haut

Nature des travaux : Restauration Entretien

Période des travaux :

Moyenne des personnes:

Linéaire du secteur : 3 650 m

Masse d'eau : FRDR 265

Etat des lieux*:

A partir du Détroit, le Verdon entre dans une vallée encaissée, formant méandres et iscles sur une bande étroite de 50 à 150 m de large (lit peu accessible jusqu’à Clignon). Plusieurs bras morts constituent des milieux intéressants pour la faune et la flore. La ripisylve, constituée

de saules, d’aulnes, de frênes et de bouleaux est mélangée aux résineux.

Le secteur est marqué par de nombreux sapements de berges liés à la dynamique naturelle du Verdon : lit encaissé et apports des torrents de Chaumie, du Charbonnier et du Clignon. Les sources d’embâcles sont importantes par endroits (arbres affouillés, grumes dans le lit

mineur) et le risque d’obstruction du pont de Chaumie est fort de par la présence de blocs en amont immédiat.

De la confluence avec le Clignon jusqu’au pont Haut (fin de tronçon), une zone de divagation permet au Verdon de dissiper son énergie et

constitue un piège à embâcles naturel avant un goulot d’étranglement de 200 m en amont de Colmars (risque de bouchon important). Sur

ce secteur, on observe un boisement des iscles centrales (aulnes) ainsi qu’une implantation de la pinède sur les terrasses alluviales.

L’une de ces iscle centrales - exhaussée et végétalisée- chenalise et renvoie le Verdon en RG créant une anse d’érosion dans la pinède. Une brèche s’est ouverte à cet endroit, créant un écoulement empruntant le chemin d’accès à une résidence secondaire (ancienne pisciculture)

située dans le lit majeur du Verdon et régulièrement inondée. (Traitée en 2003 par le Sivu du Verdon)

 

Enjeux*

 

- Hydraulique : pont de Chaumie.

 

- Inondations : résidence secondaire dans le lit, village

 

de Colmars en aval.

 

  • Naturel et piscicole (réservoir biologique)

 

Objectifs de gestion*

 

Limiter les apports de bois en aval.

 

Freiner les écoulements.

 

Réalisé:

 

RESTAURATION

 

- Rattrapage d'entretien sur le reste du tronçon (Tranche 2) : traitement des gros embâcles dans le lit, abattage des arbres affouillés

 

pour limiter les apports de bois, entretien des bras de crue (connexion des annexes hydrauliques).

 

ENTRETIEN

 

- Entretien important de la végétation : abattage des arbres affouillés pour limiter les apports de bois, recépage sélectif en berge et sur les iscles pour maintenir une strate arbustive (frein hydraulique), gestion sélective des embâcles.

 

    • Entretien léger des bras morts pour maintenir la connexion des annexes hydrauliques : gestion des entrées de bras, recépage et élagage sélectif, gestion sélective des embâcles.

      P8060118

       

      De nombreux pins affouillés en rive gauche, l'intervention permet d'en abattre le plus grand nombre avant qu'ils ne forment des embâcles.

       

       

       

      P8060121Retrait du pin basculé, avant et après .P8060122

P9260109Abattage des pins.

P8050115

P9170178

Extraction des grumes avec l'aide d'un tracteur (conseiller municipal de Colmars les Alpes)