Limites du secteur: Pont de Villars-Heyssier au pont du Moulin.

Nature des travaux : Restauration

Entretien.

Période des travaux :

Moyenne des personnes:

Linéaire du secteur : 5 950 m.

Etat des lieux*:

A partir de la confluence avec la Lance, la vallée et le lit majeur s’élargissent de façon importante. De la Buissière jusqu’au pont du Moulin (environ 10 km), le Verdon présente alors un système de lit en tresse, actif sur une bande de 30 à 200 m de large, formant de grandes zones d’iscles et de multiples chenaux.

Le boisement important du lit majeur par la pinède (sources d’embâcles) et la végétalisation des iscles centrales créent des points de rétrécissement du lit, provoquant des érosions de berges et sollicitant les enrochements de la D908.

C’est notamment le cas en aval de la confluence avec le torrent St Pierre (iscle de Jaume boisée en RG). La végétalisation du cône de déjection du Riou d’Ondres renvoie le Verdon en RD qui déstabilise les enrochements de la D908.

En amont immédiat du pont d’Ondres (8 piles), une iscle boisée en RG a provoqué une anse d’érosion. La fixation des matériaux contribue à exhausser le lit, augmentant la vulnérabilité de l’ouvrage face aux crues et aux embâcles.

Des travaux d’essartement et d’arasement de l’iscle de Beauvezer au droit du camping des Relarguiers ont été réalisés en 2013 afin de restaurer la section d’écoulement et de limiter l’érosion en RD.

 

Enjeux*

- Hydraulique : D908, pont d'Ondres

- Inondations : campings (Relarguiers, Fontchaude),

   station d'épuration, habitations dispersées

- Naturel et piscicole : réservoir biologique, connexion des adoux.

 

Objectifs de gestion*

 

- Eviter l'érosion.

- Diversifier les boisements.

- Entretien des ouvrages de protection.

 

* ref: extraits du plan de gestion, programmation 2014–2021. Audrey Fontaine – 2013

 

Réalisé: Secteur Beauvezer .Selon le cahier des charges avec l'entreprise Hervé BOYER

 

  • Aval du pont de Villars Heyssier:

    Recépage des iscles, gestion des embâcles.

 

          Essartement, broyage des végétaux, scarification du sol.

 

  • Amont du pont de Villars Heyssier

    Recépage des iscles, gestion des embâcles.

    Essartement, broyage des végétaux, scarification du sol.

 

 

 

 

20140925132717479196Evolution de la progression des iscles sur le secteur.

 

Aval du pont de Villars Heyssier.

Beauvezer Pont de Villars Hessier 64Aval du pont de Villars Heyssier, avant et après les interventions du Sivu et de l'entreprise Boyer.

P9170180

 

 

Amont du pont de Villars Heyssier.

 

P9100122

Abattage  et ébranchage des plus grands arbres sur l'iscle.

P9110127

Débardage des grumes .

 

P9100121

Acheminement des grumes vers une aire de stockage.

 

 

P9160160

Broyage des végétaux.

 

P9150156

Après le broyage.

P9160161

Scarification du sol.

Amont du pont d'Ondre

Thorame Haute - Pont d'Ondre87En rive gauche, iscle imposante entre la deuxième et troisième pile du pont avant l'intervention.

Remarques: - La digue en rive gauche apparait très basse au regard du volume d'eau en cas de crue.

                  - La deuxième pile du pont a été endommagée par le flux des dernières crues. (voir photo  

                     suivante)

 

P9110152

DSCF0867Après la réalisation du chantier, l'iscle a été essartée, les végétaux broyés, le sol scarifié.

 

Confluence Riou d'Ondre - Verdon.

P9040100Vue à partir de la rive droite, essartage de l'iscle située à la confluence ( engin de l'entreprise Boyer)

DSCF0866Essartage.

P9170184Après l'intervention, essartage, broyage et scarification du sol.