Limites du secteur: Pont de
Villars-Heyssier au pont du Moulin
Nature des travaux : Entretien
Linéaire: 5 950 m
Nombre de jours programmés: 15jrs
Parcelles communales en rg en amont du pont d’Ondre (Iscle de Jaume) et en rd aval du pont de Villars Heyssier

 

A partir de la confluence avec la Lance, la vallée et le lit majeur s’élargissent de façon
importante. De la Buissière jusqu’au pont du Moulin (environ 10 km), le Verdon présente
alors un système de lit en tresse, actif sur une bande de 30 à 200 m de large, formant de
grandes zones d’iscles et de multiples chenaux.
Sur ce tronçon, le Verdon est contraint par de longues sections d’enrochement aménagées
sur la D908 (notamment en amont du lieu-dit le Clos Hubert) ainsi que par différents
usages dont l‘emprise est située dans le lit majeur : station d’épuration, campings.
Le boisement important du lit majeur par la pinède (sources d’embâcles) et la
végétalisation des iscles centrales créent des points de rétrécissement du lit, provoquant
des érosions de berges et sollicitant les enrochements de la D908. C’est notamment le cas
en aval de la confluence avec le torrent St Pierre (iscle de Jaume boisée en RG).
La fixation des matériaux contribue à exhausser le lit, augmentant la vulnérabilité de
l’ouvrage face aux crues et aux embâcles." (extrait état des lieux Audrey Fontaine 2013).

Remarque: Il a déjà été procédé à la dévégétalisation du cône de déjection du Riou
d’Ondres qui renvoyait le Verdon en RD déstabilisant les enrochements de la D908.
En amont immédiat du pont d’Ondres l'iscle boisée en RG qui provoquait une anse
d'érosion a également été essartée, ce qui a évité qu’elle soit complétement emportée par
les crues de novembre. Un très bon exemple de travaux rétablissant un « espace de bon
fonctionnement » du Verdon, nécessaire aux points de rétrécissements du lit qui
s’enrésinent. .
    

Enjeux: Hydraulique : D908, pont d'Ondres - Inondations : Fontchaude, habitations
dispersées - Naturel et piscicole : réservoir biologique, connexion des adoux

Objectif de Gestion: Eviter l'érosion -Diversifier les boisements- Entretien des ouvrages de protection.

Réalisé:  Entretien important de la végétation : abattage des arbres affouillés pour limiter les apports de bois, recépage sélectif en berge et sur les iscles, entretien des ouvrages de protection, gestion sélective des embâcles. Abattage des pins affouillés le long de la digue (à l'aplomb du camping des Relarguiers)

 

P4060001

Abattage des pins affouillés risquant de déchausser la digue.

 

P4060004

 

P4060005

 

P4060006

Ebranchage des arbres abattus.

 

P4110017

Utilisation du cheval de fer pour évacuer les grumes du lit majeur.

P4120021

P4120024

Les grumes sont entreposées hors eau .

P4190029