Parcelles Conseil Général et communales.

 

Limites du secteur: Du pont de la D952 jusqu' à la confluence avec le Verdon

Nature des travaux : Entretien

Linéaire: 1000 m

Nombre de jours programmés: 8

 

Etat des lieux :

A partir du pont de la D952, la section d’écoulement se réduit et une rangée d’arbres et d’arbustes s’est installée sur les digues (érable, aulne, aubépine, viorne, cornouiller…) dont quelques pins.

Sur cette partie, on constate un enfoncement du lit de 20 à 30 cm qui déstabilise les enrochements (route menacée). Cette incision est en partie liée à l’érosion régressive provoquée par l’enfoncement du lit du Verdon et par l’arasement d’une marche de 30 cm située à l’embouchure du Pesquier (suppression d’une buse lors de la réfection du pont). Cette incision est accentuée par la réduction de la section d’écoulement dans l’espace intra digues. (extrait état des lieux du bureau d'étude Audrey Fontaine 2013)

Enjeux:

Hydraulique : ponts, digues, routes - Inondation : habitats dispersés, camping Notre Dame, quartier résidentiel des Listes - Naturel : enjeu piscicole.

Réalisé :

Entretien intensif de la végétation, notamment dans l’espace intra-digues : abattage (strate arborée, notamment résineux) et

recépage dans l’espace intra digues, enlèvement sélectif des embâcles (bois morts, déchets). Abattage des sujets sur la partie aval pour limiter la déstabilisation des enrochements.

 PA040099

PA040092

 

Entretien intensif de la végétation dans l’espace intra-digues 

 

PA040097

Arbres menaçants la structure de la digue et le talus routier. 

PA040103

Digue fragilisée par l'implantation des arbres à proximité du pont (avant)

PA040106

PA040108

Après l'intervention.

PA030088

Remarque : Présence d'un gabion renversé (aval du pont), maintien du talus fragilisé et risque de formation d'embâcle.