89 (2)

 

 

L’année 2019 sera une année particulière pour le SIVU au vu du désengagement programmé de ces financeurs classiques. Pour cette année de transition, la CCAPV palliera à ce manque en budgétisant sur ces fonds propres un autofinancement à hauteur de 74%. Cet effort financier exceptionnel de notre communauté de communes a pour objectif de transmettre dans de bonnes conditions l’équipe régie du Sivu au futur syndicat mixte du Parc Naturel Régional et du bassin versant du Verdon, porteur de la mise en place de la GEMAPI.  

 Pour la tranche 2019 (5eme tranche de la programmation 2014-2021), la programmation a dû une fois de plus être resserrée pour répondre au resserrement de ses finances, l’équipe ne compte plus que 4 agents (contre 6 auparavant).

Cette nouvelle programmation a donc été établie :

-  en priorisant les chantiers : le niveau 1 d’entretien, le plus léger, ne sera pas  réalisé, sauf besoin avéré et demande communale d’intervention ponctuelle.

- chantier « adoux » : suite à la remarque du commissaire enquêteur au moment de l’enquête publique de la DIG, l’équipe s’attachera à travailler uniquement sur les perturbations anthropiques avérées. Cela n’empêchera pas de poursuivre le travail initié avec la fédération de pêche du 04 et l’AAPPMA de la « Truite du haut Verdon » depuis 2016.

- la problématique « invasive » : les interventions liées aux invasives seront prioritaires.

Point DIG: la validation au mois de septembre 2018 de la nouvelle DIG (déclaration d’intérêt général), valable 10 ans, qui permet d’utiliser des deniers publics sur des parcelles privées. Et donc de permettre au Sivu d’intervenir sur le domaine privé en lieu et place des propriétaires riverains, Cette troisième DIG a été validé par les services des 4 préfectures de PACA concernées au mois de septembre dernier, après plus de 18 mois d’instruction. Conformément à ces différents arrêtés préfectoraux, l’équipe du SIVU est donc de nouveau susceptible d’intervenir sur tout le chevelu hydrographique, dont l’ensemble des cours d’eau relève du régime non domanial.

 D’ici 2020, la mise en œuvre de la compétence GEMAPI ainsi que celle du Syndicat Mixte du Parc Naturel Régional et du Bassin Versant du Verdon à l’échelle globale du bassin versant auront aussi avancées. Ce sont elles qui définiront les possibilités de pérennisation, ou pas, de cette équipe régie dont les missions d’entretien et de protection des milieux aquatiques  sur notre territoire, bien que peu visibles parfois, restent essentielles. En attendant ces futures échéances, l’équipe du Sivu sera bien au travail sur les berges de nos rivières pour l’année 2019.

 

Thomas Garnier

Technicien rivière